1 Février 2016 > 5 Février 2016
"Mes documents"

Lola Arias invite des artistes de différents horizons (artistes visuels, musiciens, écrivains, réalisateurs) à travailler sur une recherche personnelle, une expérience radicale, une histoire qui les obsède secrètement...

Au cours de ce workshop, Lola Arias propose de développer une conférence-performance basée sur des archives personnelles (photos de famille, rushes trouvés, chansons, lettres, films, affiches politiques, etc...).
 
Une manière, peut-être, de mettre en lumière des recherches abandonnées ou perdues dans des dossiers sans nom sur un ordinateur?
 
"Mes documents" est présenté dans un format minimal: l'artiste est sur scène, avec ses documents.
 
Le genre de la conférence-performance a été créé par Joseph Beuys et Robert Smithson comme un moyen de transformer le discours en œuvre d'art. Au cours des dernières années, le format a proliféré dans les milieux du théâtre, de la danse et des arts visuels, devenant une variante de la performance conceptuelle. Depuis quatre ans, Lola Arias travaille ce cycle de conférences performances qu'elle a appelé "Mes documents". Elle y explore la relation entre la recherche et l'art, les histoires personnelles et l'Histoire, l'enseignement et la performance.
 
Plus d'informations sur "Mes documents"

Avec le soutien du Kaaitheater. 
Lola Arias

Lola Arias (AR) est auteure, metteur en scène et interprète. Elle collabore avec des artistes de différentes disciplines dans des projets musicaux, cinématographiques et artistiques. Ses productions jouent avec les zones qui se juxtaposent entre réalité et fiction. 

Avec Ulises Conti, elle compose et joue de la musique. Elle a notamment sorti les albums "El Amor Es francotirador" (2007) et "Los que no duermen" (2011).
 
Elle a également collaboré avec Stefan Kaegi (Rimini Protokoll) sur "Chácara Paraíso" (2007) avec des policiers brésiliens, et sur "Airport Kids" (2008) avec des enfants voyageurs âgés entre 7 et 13 ans. Entre 2010 et 2012, ils ont fait la programmation du Festival d'interventions urbaines Ciudades Paralelas à Berlin, Buenos Aires, Varsovie, Zurich, Singapour et dans d'autres villes.

Lola Arias travaille avec des acteurs, des policiers, des mendiants, des musiciens, des danseurs, des prostituées, des enfants et des animaux.

Dans "Striptease" (2007), le protagoniste est un bébé qui rampe sur scène pendant que ses parents se disputent au téléphone. En "El Amor es un francotirador" (2007), les interprètes racontent des histoires d'amour vraies et fictives pendant qu'un groupe de rock jouer en live. Dans "Mi vida después" (2009), six interprètes reconstituent la jeunesse de leurs parents dans l'Argentine des années 1970 par le biais de photos, lettres, cassettes et vieux vêtements.

Elle met en scène "Familienbande" (2009) sur une famille avec deux mères au Kammerspiele de Munich ainsi que "Enemy Within" (2010) sur deux jumeaux identiques au HAU de Berlin. Au Chili, elle met en scène "The year I was born" (2012), basé sur les biographies de personnes nées sous la dictature de Pinochet. "Melancolía y Manifestaciones" (2012) est une pièce sur la dépression de sa mère qui a été produite à Buenos Aires et présentée à Vienne. Sa pièce "The art of making money" (2013) a été jouée par des mendiants, des prostituées et des musiciens de rue de la ville de Brême.
 
Lola Arias publie égalmenet de la poésie de la fiction et des pièces de théâtre: "Las impúdicas en el Paraíso" (2000), "La escuálida familia" (2001), "Poses para dormir" (2005), "Striptease / Sueño con revólver / El Amor es francotirador" (2007), et "Los posnucleares" ( 2011).
 
Ses textes sont traduits dans plus de sept langues et ses oeuvres pour le théâtre ont été jouées lors de nombreux festivals, notamment au Steirischer Herbst à Graz, au Festival d'Avignon au Theater Spektakel de Zurich, au Wiener Festwochen, au Festival de Spielart à Munich, au Festival de Alkantara à Lisbonne, aux Radicaux Festival à Barcelone, Under the Radar à NY. Son travail a également été présenté dans des lieux tels que le Théâtre de la Ville de Paris, le Red Cat LA, le Walker Art Centre Minneapolis et le Museum of Contemporary Art de Chicago.
Illustration

Cifas fait appel à des dessinateurs pour illustrer sa communication. Anne Fontenelle a illustré le workshop mené par Lola Arias.

Graphiste & illustratrice basée à Bruxelles, Anne Fontenelle est née à Charleroi en 1982. Bien que son travail ne soit pas catégorisable, il se caractérise notamment par un dessin à la plume au style très puissant, presque classique – dessin qui oscille entre douleur,  cruauté, mais aussi un sentiment mélancolique émanant d'une beauté éthérée. Un questionnement infini, des doutes  obsédants et une passion pour le règne animal et végétal nourrissent en outre ces illustrations.
 
100 euros (déjeuners inclus)
Envoyez vos CVs et lettres de motivation avant le 15.01.2016 sur www.cifas.be
Veuillez notamment écrire quelques mots sur l'histoire, la recherche, l'expérience personnelle sur laquelle vous voulez travailler pendant le workshop.
Artistes de tous horizons (artistes visuels, musiciens, auteurs, metteurs en scène…)
Anglais
Kaaistudio’s
81, rue Notre-Dame du Sommeil
Brussels 1000
10.00 > 16.00

Subscriptions

Inscriptions
 

Les champs précédés d'une astérisque * sont obligatoires

(In case an organisation funds totally or partially your coming/stay in Brussels, On the Move and CIFAS can add their logo to the list of supporters.)

Si vous ne recevez pas l'email confirmant la bonne réception de votre candidature, veuillez vous adresser au Cifas: